Pourquoi le trail?

Bonjour ou bonsoir,

Aujourd’hui ça va faire approximativement 2 ans que j’ai commencé la course à pieds de façon régulière et j’aime ça!

Mes débuts en course à pieds

Pour commencer au début je cours, timidement, entre 5 et 10 km par séance. J’y vais a fond quand je commence à courir c’est  à 100% jusque la fin. Je commence à aimer courir et quand je suis en course ça y va… mais je ne me vois pas améliorer.
Je cours avec de la musique pour rythmer mes pas et surtout passer mon temps ( on se prends tous un peu Rocky parfois), avec un simple cardio et même pas de gps pour suivre les parcours.

Ensuite je passe chez Jogging plus (ou j’ai acheté mes mizuno) et j’achète ma première paire de course à pied, et une montre chrono de chez Garmin, la Forerunner 210 ! Et tenez vous bien elle est GPS. Je vais pouvoir commencer à voir mes parcours, mes dénivelés et surtout ma moyenne de battements par minute (ce que l’on nomme plus facilement : BPM). Je cours pas mal l’été mais la chaleur ce n’est pas mon truc, je fais ça pour tenir un peu la forme entre les saisons de hockey et profiter du beau temps.

Montée du Mont-Oford Canada

Montée du Mont-Oford Canada

J’aurais, pendant cet été, la chance de monter le mont Oford au Canada, à fond comme à mon habitude avec mon ancien coach, partenaire de hockey sur glace et surtout mon ami, Mathieu. C’est ma première expérience trail courte distance, très courte distance à peu près 4km.

10km de Velaine

10km de Velaine

Quelques mois plus tard, c’est à partir d’une simple course organisée par mon cousin, ou il m’inscrit presque par obligation, ou je prends le départ avec ma chère petite soeur à un 10 km, celui ci tracé par lui même ou j’ai comme seule explication qu’il y a 2 tours. Mon but était de faire moins de 50 min, et celui de ma soeur moins de 1h. Ce que je réalise car le parcours faisait 9.5 km qui tombent en 49 min ce qui donne un moyenne de 5:02 min pas top tout ça, et franchement je ne vous parle pas de mon rythme cardiaque. Tandis que ma soeur le boucle en 1h et je suis très très fier d’elle.

Quelques courses qui m’ont marqué entre fin 2013 et début 2014

Je prends vraiment beaucoup de plaisir à courir, et en course j’y vais ça me plait l’ambiance est bonne ! A ce moment là, j’ai déjà dans l’idée de m’entrainer pour faire du triathlon. Alors du jours au lendemain, mon abonnements à la salle de sport se termine, au revoir et merci et je m’en vais à la piscine en courant 6.33 km l’allé et 1 h de piscine. J’aime bien ça me détend ! Et je travaille ainsi tout l’hiver. Je fais quelques courses comme les corrida de Namur (7KM), de Gerpinnes(10 KM si mes souvenir sont bons) je vais à Bruxelles courir les 10 km de l’ULB, que je vous recommande pour l’oeuvre et pour le parcours. Je me permets aussi une folie à une course, un peu plus haut que Gembloux c’est à peu près à 30 km de chez moi, j’y vais en vélo 1 bonne heure et ensuite c’est parti pour 12 km de course et c’était vraiment un plaisir de la faire celle là. Par contre le retour était moins drôle. 🙂 C’est comme ça que l’on devient fort ! Je fais aussi les 11.1 KM de Sombreffe, très sympa ce parcours un peu à travers les champs. Ensuite c’est le début des triathlons où je fais l’eau d’heure, Chièvre et je termine par le plus beau, Incourt. Je vous ferais un article sur ma saison passée et surtout sur la saisons à venir.

L’avant trail

En vous expliquant mes courses j’ai passé quelques mois d’une traite. En juillet passé, ma moitié travaillant dans un grand magasin de sport, me préviens d’une liquidation à vraiment très bon prix de chaussure de Trail. Je me dis  » aller courir avec des chaussures de trail, ou même faire du trail, franchement non je cours jamais dans les bois ». Okay non merci, pas super intéressé. Bon de vous à moi maintenant que j’y réfléchi à ce prix la c’était donné j’aurais mieux fait de les prendre. Pourquoi acheter quelques choses qui ne m’attire pas, je cours bien 8 km 12 km, non stop, mais des trails on parle de 40, 60, 120, 160 km euh non ça va, je suis un petit si tu veux ! Pour faire des trucs ainsi je prend ma tente !

Durant L’hiver 2014

Je me suis pris un coach pour l’année 2015, et donc celui-ci m’a mis entrainement dimanche matin en VTT dans les bois. Je pense que j’ai fait tout le Hainaut pour rouler. Tous les w-e je suis de sortie, au moins 3 à 4 h. J’ai l’occasion de faire un Run & Bike bien sympathique dans la neige. Quand je cours j’essaie d’aleterner entre le bitume et les petits chemin de terre qui sont tous prêt de chez moi.

Début 2015

Je me renseigne un peu sur le sujet du trail, Je pense que j’ai du regarder toutes les courses de Kilian Jornet et d’un autre francais bien connu dans la discipline. C’est ce dernier qui m’a instruit sur le sujet. J’ai été vraiment vraiment attentif durant sa vidéo de preparation à Ultra Trail Mont-Blanc(UTMB). C’est surement l’une des vidéos que je n’oublierais jamais ! Ce français, s’entraine, tout l’hiver dans la montagne à fond, il fait quelques course à la sortie de l’hiver avec des hauts et des bas. Prêt pour l’UTMB ! Il démarre ça course nickel ça se passe, et à un moment dans sa course il commence à ne plus rien voir, il se dit  » okay, manque de sucre ou quoi » mais ça ne passe pas… Après 30 km, il arrive au point de contrôle, il demande à voir un médecin verdict : cornée gelée. La course terminée. C’est vraiment une très belle vidéo. J’admire l’exploit.

C’est en discutant avec un ami complètement fou (oui on peu le dire ), aussi un peu fan de sport, il se met au trail, lui il s’amuse pas à faire des trails découvertes, il passe déjà les bonnes distances. On en parle pas mal, il souffre mais c’est son trip!

C’est avec Thibaud, qui se met à courir régulièrement, que l’on se dis allé pourquoi pas en faire un, histoire de s’éclater un peu. Il faut savoir que Thibaud, en Juin, monte le Mont-Blanc. On en à prévu un pour Aout, puis un 2ième pour mai mais un peu plus petit histoire de se marrer et de se préparer.

Oui, mais « Pourquoi le Trail? »

Je viens de débuter l’année avec Gerpinnes, La porteltte et le semi-marathon de Roselies. J’adore l’asphalte, mais j’ai remarqué à travers les courses que je ne regardais que le chrono, la vitesse. J’ai envie de courir en nature et cool sans pression, de me relâcher un peu tout en m’entrainant mais surtout de voir les paysages, ça va vraiment être cool! Et puis j’ai besoin d’endurance pour courir des marathons je me dis que le trail pourrait m’apporter çà, le fait de courir vraiment pendant plusieurs heures.

Donc le trail a un double objectif, me détendre par de superbes paysages et surement des gens super sympa et travailler mon endurance.

Publicités

2 réflexions sur “Pourquoi le trail?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s