Ne jamais sous-estimer une épreuve

Nous voici en Off-Saison, ou en saison hivernale pour moi c’est du pareil au même. Je fais des courses pour le plaisir dans faire mais aussi pour les gagner, mais ça c’est plutôt l’été. L’hiver me sert surtout à préparer, à peaufiner les compétitions de l’année d’après. Attention à ne pas en faire de trop !

Et oui comme tout bon sportif, je sors d’un été bien chargé et je me lance dans mon calendrier hivernal. Ayant encore beaucoup d’énergie, mon calendrier se rempli d’entraînements et surtout de courses. Certaines pour le plaisir, et s’habituer au stress, ou encore juste pour profiter d’un beau dimanche ou encore pour se comparer à l’année d’avant.

Trail de l'Orneau ! 33 km !

Il y a quelques jours je vous racontais mon 1er trail de 33 km qui fut assez dur sur la fin ! Ce que je ne vous ai pas raconté ce sont les 2 semaines qui ont précédé celui-ci ou je recommence des semaines à + de 10 h d’entraînement. La semaine après le trail n’a pas été de tout repos car je préparais le Duathlon de Thuin, épreuve que j’ai fait l’année passée. Cette semaine fut assez bien rythmée sur la course à pieds et la natation. Malheureusement, je n’ai pas su faire tous les entraînements cette semaine, donc j’ai un peu forcé sur mon jour d’avant course. Ce qui n’est vraiment pas bon. Alors je ne peux m’en prendre qu’a moi même. J’avais des légères douleurs dans les mollets malgré les massages après le trail, Et oui ça laisse des traces !

Départ duathlon Thuin

Départ duathlon Thuin

Alors nous voici samedi 31 Octobre, Thuin. J’arrive 2h à l’avance, pour ne pas me planter et pouvoir aller faire une bonne reconnaissance même si je me rappelle de cette côte infernale, et dur! Je prépare le vélo, mais en y réfléchissant de plus près lors de ma dernière sortie datant de 15jours, j’avais un drôle de bruit au niveau de mon dérailleur arrière c’est le moment d’y regarder. (Ben oui comme tout pro que je suis c’est 1h avant la course que je vérifie mon matériel! ). Le groupe est neuf, il vient d’être placé par un mécano. J’ai fait 2 sorties de 50 km. Qu’est-ce que je remarque; la chaîne est placée au dessus de la protection de la chaîne. Super! Le groupe en à déjà pris plein la gueule et il a 100 kilomètres. Fin soit je décide, avec le stress d’essayer de réparer avant le départ de la course ! J’ai de l’aide de la personne garée juste à coté. je pourrais prendre le départ ! Je vous laisse le récit du duathlon de Thuin pour un prochain article, car ici je traite ma négligence à celui-ci.

Je réalise la course dans un bon temps par rapport à l’année passée ! (j’espère faire encore mieux l’année prochaine ! sur mon 29′). Après quelques heures de réflexion la dessus, je me demande si, avec un autre choix de chaussures typé plus trail que route je ne m’en serais pas mieux sorti? Est-ce que avec un pneu typé bois et temps sec je n’aurais pas gagné du temps? Et surtout la question que je me pose, même si j’y ai pris beaucoup de plaisir même dans la douleur du trail la semaine d’avant, aurais-je du le faire?

DSC_2241

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s