Corrida de Namur

Je vous l’avais promis, alors la voici ! Samedi, 5/12/15 se tenait la corrida de Namur ! Pour cette édition 2015, quelques différences ; tout d’abord plus de participants, pratiquement 3000 au départ. Ensuite, le parcours! Celui-ci fut rallongé, mais il n’y a plus que 2 tours, et ce pour permettre d’accueillir plus de coureurs sans que les plus rapides soient gênés par les moins rapides.

L’avant course

DSC_2423

Mon lièvre et moi, quelques minutes avant l’échauffement! On va la faire cool !

Quelques jours avant la course, j’en parle à mon coach. Mon défi tenir sa compagne qui court très très bien ! c’est mon objectif! Tenir les 4 min / km  !
Le matin même, entrainement de piscine, très explosif, je sens que j’ai envie de performer ! Je suis en pleine excitation dès le matin pour la course qui n’a lieu qu’à 19h30. La suite de la journée ne fût que relaxation et récupération pour bien préparer la soirée. J’ai de la chance pour cette édition, j’ai un ami qui désire venir faire la course avec moi ! Sauf qu’il est bien plus fort que moi ! C’est bien ça va me mettre le challenge de le tenir.
On s’arrange pour courir en 4min au kilomètre ce qui pour moi sera bien, mais pour lui ça lui semble un peu facile ! On verra comment la course va se passer !

Après être arrivés dans la rue principale de Namur, celle par laquelle nous attaquerons dès le départ et une fois après avoir récupéré les dossards, nous partons pour l’échauffement ! Nous allons parcourir légèrement moins de 4km tranquillement pour être prêts!

Attention le temps file, nous devons être attentifs, car les organisateurs n’attendent pas ! Nous croiserons ma compagne pour le bisou de course et je lui déposerai mes dernières affaires avant d’aller me placer pour prendre le départ !

DSC_2457

Les départs, c’est toujours le bazar !

The Run

La course va se faire en 2 tours, le 1er en découverte le 2e à l’affut de prendre l’avantage sur mes concurrents !

Le départ est lancé, nous voici partis pratiquement en 3:00 au kilomètre. Après 800m mon coéquipier me lance  » si tu veux tenir jusqu’au bout il va falloir se calmer ! « . Je pense que nous sommes sur la bonne voie, mais c’est vrai que tenir ce rythme aurait été complètement fou. En tout cas, sur la première partie ça aurait pu passer, car même si c’est dans celle-ci que le dénivelé positif se fait ressentir le plus. Dans la deuxième partie du premier tour, c’est plus technique dans des ruelles parfois peu éclairées, j’avais la chance d’avoir mon lièvre qui m’indique par ou passer pour ne pas tomber ou me prendre quelqu’un ! Nous passons le premier tour et même si je suis en tri-fonction d’été, je meurs de chaud par les 4 degrés que la météo bien clémente nous offre. J’en profite d’être dans les descentes pour me relâcher un peu et ne pas avoir de soucis avec toutes les relances. C’est vrai que l’ancien parcourt était vraiment plus ennuyant avec ces 3 tours et donc nous arrivons plus vite dans les coureurs plus lents, mais celui-ci nous donnes ou en tous cas à moi, du file à retordre.

Sur cette course, je ne prête pas vraiment du temps à regarder ma montre je sais que mes puls sont vraiment très hautes et que je n’ai pas l’habitude de me retrouver dans une telle situation. C’est là que le travail d’endurance montre ces effets positifs ! Mais cela sera-t-il suffisant pour arriver au finish à fond ?! A la sortie des ruelles c’est le moment c’est l’instant, c’est là où il faut tout donner ! Mon partenaire, très fort, m’ouvre le passage, là, nous démarrons et on déboule, on donne tout ce que l’on a ! ( Si pas lui, moi oui ! )

Le chrono tombe, j’aurai 7.3 KM pour un temps de 27.24, ce qui me donnera une moyenne de 3:45 au km. Un temps encore jamais approché ou en tout cas de loin vu que l’année d’avant j’avais couru en 4:00 sur un terrain beaucoup plus évident. Malheureusement mon dossard, n’a pas été activé pourquoi je n’en sais rien, mais je me suis calculé par rapport à quelqu’un que je connais bien. J’aurais dû terminer entre la 150 et la 160e place et ce sur 2500 annoncés.

L’après-course

Nous y voici, après le petit ravitaillement bien sympathique, nous retournerons à la voiture et à la salle de sport, histoire de nous changer. Et bien sûr, nous irons fêter ça au marché de noël de Namur, auquel j’ai sorti quelques clichés. Alors, si vous aussi vous êtes comme moi fan de photo et de sport n’hésitez pas à aller faire un tour. Marché de Noël de Namur.

J’espère vous y retrouver l’année prochaine si ça vous tente! Si vous l’avez faite, n’hésitez pas à me laisser votre temps dans les commentaires 🙂

A+

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s